5 Comments

Le titre de cette histoire est un bon exemple de l'utilisation de l'expression «au volant». Et honte à la CAQ.

https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/2049601/taux-alcoolemie-maximum-quebec

Expand full comment
author

Merci Warren! L’alcool au volant est un fléau. Incroyable que la CAQ s’obstine à maintenir la limite à 0,08. Déjà à 0,04 on est déjà un peu chaud! Quant à moi on devrait suivre l’exemple des pays les plus exemplaires.

*Vocabulaire d’alcool*

Être chaud/chaudasse (QC) = soûl

Être pompette = tipsy

Prendre une brosse (QC) = boire beaucoup

Être sur la brosse, partir sur la brosse = go on a drinking binge

Expand full comment
founding

Hum, bien compris. Merci pour votre attention Frédéric.

Expand full comment
founding

Bonjour ! Merci Frédéric pour votre article. Personnellement, j’essaie d’intégrer dans mon vocabulaire l’usage du « en », comme dans votre exemple « Je m’en vais à Québec la semaine prochaine », certainement j’aurais dit « je vais à Québec la semaine prochaine ». Ces articles m’aident beaucoup à pratiquer ces genres de choses. Concernant le mot « tracas », quand on utilise « sans tracas , ce serait la même idée de dire « sans problèmes/ sans barrières » ?

Expand full comment
author

Merci Mirelle. Les tracas ce sont les soucis. Par contre on dirait plus:

Pas de problème!

Pas de soucis!

(Et non “pas de tracas”)

Et pour tracas:

Cette situation me cause beaucoup de tracas/soucis

Mais au Québec on utilise plus “tracas” comme verbe (qui existe en français: tracasser, se tracasser)

“Arrête de te tracasser pour rien!”

Expand full comment